L’entreprise mobile : Comprendre l’impact des nouvelles technologies, De Charles-Henri Besseyre des Horts

Publié le par Geoffroy Chamouton

L’avènement des outils mobiles comme le téléphone et l’ordinateur portable, l’agenda électronique, la clé USB et autres disques portables, le smartphone, etc…le développement des infrastructures de réseaux sans fil comme le Bluetooth, le Wi-Fi, l’accès VPN et des réseaux sans fil longue distance, et, plus généralement de l’ensemble des T.I.C. (Technologie de l’Information et de la Communication)… a-t-il eu un impact sur l’entreprise, l’organisation, les individus et les méthodes de travail ? ( grande question !!)

Si la réponse semble évidente, il n’en demeure pas moins qu’elle ne permet pas de mettre en exergue les conséquences de cet impact.

C’est ainsi que Charles-Henri Besseyre des Horts -professeur associé au département Management et Ressources humaines de HEC Paris, titulaire de la chaire HEC-Toshiba « Mobilité et Organisation »- a réalisé pendant 3 ans, avec son équipe, une étude qualitative et quantitative, sur les conséquences organisationnelles et humaines du développement de l’usage des TIC mobiles.

 

L’un des points forts du livre sont les nombreux témoignages qui, au-delà des simples données, apportent des précisions sur les usages et la perception des TIC par les managers. Malheureusement on peut aussi lui reprocher l’effet inverse, qui fait du livre un catalogue de témoignages et de données statistiques, difficilement lisible si on n’y a pas un intérêt.

 

En résumé, vous trouverez, dans le tableau ci-dessous, les avantages et risques, pour les individus comme pour les organisations, mis en avant par l’étude. 



Si les avantages sont nombreux, il n’en demeure pas moins que certains risques sont conséquents.
Ainsi, près de 70 % des personnes interrogées sont assez d’accord ou tout à fait d’accord pour considérer que les outils mobiles ont un impact sur le niveau de stress, et 35,9 % sont d’accord avec le fait que ces mêmes outils ont un impact sur la culture managériale.
Dans le dernier chapitre, l’auteur se livre à un exercice de prospective et prend soin de préciser que le changement devra se faire dans le respect de la culture de l’entreprise...
Vous avez dit évident ???
Bonne réflexion à tous.

Publié dans Carnets de lectures

Commenter cet article