Les consultants sont-ils solubles dans l'éthique?

Publié le par Frédéric Rey-Millet

FRM 1181x1772Bonjour à tous,


En cette rentrée chahutée, je souhaitais partager avec vous quelques éléments de réflexion sur le métier du conseil en général et, du coup,  sur celui d’EthiKonsulting ! (et donc, pour une fois, nous parlerons de nous-mêmes sur ce blog !)
Depuis 2008 et la crise des subprimes, les questions sur le lien entre l’éthique et le conseil se font plus précises et nécessitent de notre part (je parle des cabinets conseil en général !) des réponses davantage argumentées que par le passé.


En effet, alors que le marché du conseil en France croit  régulièrement de 5 % depuis 10 ans,  les critiques exprimées sont nombreuses et répétées.


Retenons en trois principales :
1- Les consultants coûtent trop chers pour un rendu plutôt pauvre en contenu, résultant de copier /coller de précédentes missions.
2- Les consultants produisent des documents (ces fameux livrables sous PowerPoint),  indigestes et inapplicables dans leur ensemble, car trop complexes et éloignées de la réalité du terrain.
3- Il est difficile de mesurer l’efficacité et le retour sur investissement des interventions des consultants.

 

Et nous dans tout ça ??


Face à ces opinions plus que mitigées, nous nous sommes construits sur une promesse : Ne pas subir de la part de nos clients une des trois critiques formulées ci-dessus.

D’ailleurs, pour préciser ces critiques et affiner ces attentes, nous avons poussé l’observation en interrogeant  des clients sur leurs cabinets conseils  et des consultants  sur leurs employeurs.

 

Puis, nous sommes repartis lire nos classiques pour remonter aux sources de l’Ethique (ça ne fait pas de mal !) Et là –sans aller jusqu’à lire la  totalité des 5 tomes de l’Ethique de Spinoza !-,  nous avons retenu un principe fondateur :
Dire la vérité,  en toute circonstance,  en respectant l’écologie des personnes et la culture d’entreprise,  tout en étant réellement utile à nos clients.


Et depuis plus de 5 ans, après plus de 80 missions chez nos clients, quand nous expliquons  «Pourquoi EthiKonsulting ? » à cette question qui nous est régulièrement posée, nous sommes fiers de sentir que nos clients comprennent et valident notre démarche.

 

Associer Ethique et Conseil

 

Facile à dire, plus difficile à faire.  Développer une posture éthique en tant que conseil en management, c’est avant tout gérer un paradoxe : le sachant et l’humble. Le savoir et l’humilité.


Du coup, notre mission qui est d’améliorer la performance des hommes et des organisations, voire même d’aider nos clients à changer de management, peut manquer singulièrement d’humilité !


Faire évoluer le management, c’est aider à trouver un équilibre fragile entre la pression du résultat (être efficace) et le plaisir du jeu (oui, le bonheur a sa place dans nos entreprises !). Il y a un peu de Don Quichotte dans cette posture ; beaucoup d’enthousiasme  pour la vie des organisations quitte à combattre parfois des moulins à vent.

Pourtant, aussi prétentieuse qu’elle puisse paraître, notre mission ne peut s’incarner sans le respect de quelques partis-pris empreints que d’une grande humilité.


Le fruit de nos six premières années d’activité nous a aidé à identifier trois incontournables :

Tout d’abord, un questionnement en profondeur. Amusez-vous à poser cinq fois de suite pourquoi à une affirmation. Vous serez surpris de la différence de réponses obtenues entre le premier et le cinquième pourquoi.  Avec le recul, la présentation  que les clients font de leurs problèmes de management est une expression de leur vision du monde. Cette expression est souvent précise, mais un questionnement itératif et détaillé peut l’enrichir et ouvrir le champ des possibles.

Ensuite, un enthousiasme qui se veut communicatif. Il n’est pas toujours possible de déterminer le ROI sur une de nos missions. Alors autant faire que nos clients passent un bon moment en notre compagnie ! Et qu’au-delà des résultats de la mission, cet enthousiasme partagé porte à son tour des fruits.


Nous essayons d’incarner  notre enthousiasme à travers les 4 principes de la Fish Philosophy, a savoir :

  • Jouer, c’est-à-dire mettre du ludique dans la relation avec nos clients,
  • Illuminer la journée de nos clients, en partageant un bonheur commun, ici et maintenant,
  • Etre présent, qui renvoie à la qualité d’écoute et de questionnement déjà évoqué précédemment
  • Choisir son attitude, c’est-à-dire se rappeler quotidiennement la maxime de Sénèque  « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles  que nous n’osons pas mais c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ».

Enfin, notre vision du monde de l’entreprise et de son futur est résolument positive. A titre d’exemple :
- Il y a 20 ans Internet n’était qu’un réseau sécurisé du Département Américain de la Défense.
- Il y a 18 mois, l’IPAD n’existait pas. Aujourd’hui, 4,5 millions d’unités sont vendus par mois (soit 104 par minute !). C’est la plus forte croissance d’un produit industriel jamais enregistrée à ce jour.
- En 2050, 70 % des produits de consommation courante  que nous utiliserons n’existent pas à ce jour.

 

Notre posture de conseil, c’est de co-construire  le meilleur futur possible pour nos clients. Demain vous appartient, avec ou sans EthiKonsulting !!

Commenter cet article